Ventilation

Mesure de l’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation

Conformément à la norme FD E51-767

Techniciens qualifiés 8721 par Qualibat

Une mesure de perméabilité à l’air du réseau conforme à la norme FD E51-767 et nécessaire pour les certifications d’ouvrages résidentiels.

En effet, le niveau d’exigence  (NF Habitat et NF Habitat HQE) ou tertiaires (NF HQE Bâtiments Tertiaires) porté par QUALITEL, il faut réaliser une mesure. 

nf
logo NF HQE Tertiaire

Ainsi le diagnostic complet de l’installation de ventilation permet de valoriser la qualité de l’installation. 

Mesures de l’étanchéité à l’air des réseaux de ventilation : quelques références AP BAT

L’obtention de labels de performance énergétique se fait également en association avec ces certifications. Par exemple il s’agit des labels Effinergie+, BEPOS-Effinergie ou Effinergie 2017.

Là encore, l’exigence est de mise pour les installations de ventilation et d’aération des constructions.

logo effinergie bepos
logo effinergie plus

Ces labels rendent obligatoires des contrôles des systèmes de ventilation. Effectivement, il faut faire impérativement une mesure de perméabilité à l’air des réseaux.

Ces contrôles interviennent en complément des vérifications réglementaires inhérents à la RT2012. Tels que le test de perméabilité à l’air / étanchéité à l’air du bâtiment.

 Ces 2 labels tendent à obtenir une performance énergétique globale du bâtiment supérieure au niveau exigé dans la RT2012. Toutes les informations sont disponibles sur le site d’Effinergie. »

Les opérateurs de mesure AP Bat sont qualifiés Qualibat 8721 pour la réalisation des mesures d’étanchéité à l’air des réseaux aérauliques

CONTACTEZ-NOUS

L’équipe AP BAt répond rapidement et sans engagement de votre part à toutes vos demandes.

Besoin d’informations techniques, de conseils ou d’un devis?
Remplissez en quelques clics les informations ci-dessous

Ou appelez-nous :

04 92 02 97 05 / 04 93 29 12 03

Standard AP Bat

FORMULAIRE DE CONTACT

Nous utiliserons vos nom & email uniquement dans le cadre du traitement de votre demande de contact.
Pour plus d’informations sur comment nous prenons soin de votre vie privée, parcourez notre page de politique de confidentialité.

// FOCUS TECHNIQUE //

Le test de perméabilité à l’air des réseaux aérauliques :

Les fuites d’air à travers les réseaux aérauliques ont des conséquences néfastes sur les consommations électriques des ventilateurs. Ces phénomènes d’échappement se répercutent également sur les consommations globales du bâtiment.
En particulier, les besoins en électricité des bâtiments augmentent d’autant plus si les infiltrations concernent des réseaux conditionnés. Par exemple le chauffage ou refroidissement en sortie de CTA (centrale de traitement d’air). Ou encore les gaines pour VMC (ventilation mécanique contrôlée) double-flux. Il s’agit avant tout d’assurer les débits d’air suffisants aux bouches. Ceci afin de permettre un fonctionnement optimal de la ventilation. Par là même on améliore la qualité d’air intérieure, le confort thermique, l’ extraction de la vapeur d’eau des pièces humides. Enfin on assurer le respect des exigences de l’arrêté du 24 mars 1982.

Pour un réseau aéraulique donné, l’étanchéité à l’air mesurée sur site ou en laboratoire peut varier jusqu’à 70 % (étude CETIAT : « étanchéité des réseaux : ventilation et perméabilité », 1999). Par conséquent on met en évidence l’importance de la bonne mise en œuvre des conduits aérauliques in situ.
L’obtention de bons résultats de perméabilité à l’air après installation relève d’une démarche qualité assidue tout au long du chantier. De plus, les équipements de ventilation évoluant vers des systèmes double-flux, les fuites d’air à travers les conduits deviennent la principale source de déperdition par renouvellement d’air.

AP Bat assure une veille performante sur cette thématique porteuse de bon sens en termes de performance énergétique des bâtiments.

Consultez-nous pour toute précision!
réseaux de ventilation ap bat

 

04 92 02 97 05