Comment se déroule un test infiltrometrie nice ?

La perméabilité à l’air figure parmi les critères contrôlés pour vérifier la conformité à la RT 2012 d’un bâtiment. Ce test d’étanchéité à l’air est appelé infiltrométrie.

A partir du 1er janvier 2013, tout projet immobilier neuf doit se conformer aux normes de la RT 2012.

Elle concerne les nouvelles constructions, rénovation, surélévation ou encore extension de plus de 50m². Cette réglementation thermique de 2012 a pour objectif de réduire la consommation énergétique d’un bâtiment. Pour cela, le niveau d’isolation du bâti doit se référer aux normes, notamment la conception bioclimatique, l’étanchéité à l’air et la mitoyenneté. Pour s’assurer que le logement se réfère aux exigences de la RT 2012, il est important d’effectuer une étude thermique avant le commencement du programme immobilier à Nice. Pour cela, il est préférable de faire appel à un bureau d’étude thermique. Il va intervenir avant et à la fin du chantier. Sa mission consistera à vérifier si les obligations de la RT 2012 sont bien respectées. Si c’est le cas, il fournit l’attestation adaptée. L’attestation sera utile pour faire une demande de permis de construire et de label à l’achèvement des travaux.

A part l’étude thermique, un test d’infiltrometrie nice est aussi obligatoire. Il consiste à vérifier l’étanchéité à l’air du bien immobilier. Pour ce faire, il va falloir mesurer la quantité de l’air extérieur qui arrive à pénétrer dans la maison.

CONTACTEZ-NOUS

L’équipe AP BAt répond rapidement et sans engagement de votre part à toutes vos demandes.

Besoin d’informations techniques, de conseils ou d’un devis?
Remplissez en quelques clics les informations ci-dessous

Ou appelez-nous :

04 92 02 97 05 / 04 93 29 12 03

Standard AP Bat

FORMULAIRE DE CONTACT

Nous utiliserons vos nom & email uniquement dans le cadre du traitement de votre demande de contact.
Pour plus d’informations sur comment nous prenons soin de votre vie privée, parcourez notre page de politique de confidentialité.

Pour quelles raisons effectuer un test d’infiltrométrie ?

Il est important de savoir que les fuites d’air au sein d’une maison peuvent provoquer une perte de chaleur considérable. Pour une vieille maison, les fuites représentent des pertes de chaleur de plus de 40%. Une mauvaise étanchéité oblige donc les occupants à allumer le chauffage ou à activer le climatiseur. Cela entraîne également d’autres conséquences désavantageux, comme :

  • L’augmentation de la consommation énergétique
  • La dégradation de la qualité de l’air
  • L’apparition des moisissures sur les murs
  • Le manque de confort dans la maison

Si la perméabilité d’un bâtiment neuf n’est pas au rendez-vous, l’investisseur ne risque pas d’obtenir une attestation de conformité à la RT 2012.

Le test d’infiltrometrie nice doit être effectué à la fin d’un chantier. Toutefois, il est plus indiqué de le faire en cours de construction pour déceler au plus tôt les défauts et en trouver les solutions adaptées. Les travaux de réparation ou de modification risquent d’être coûteux si l’intervention se passe à l’achèvement des travaux.

Tout savoir sur le déroulement du test d’infiltrométrie

Afin de mesurer le débit d’air et la quantité des fuites d’air, le bâtiment doit être mis en dépression et en surpression à l’aide d’un ventilateur. En principe, le test dure 30 minutes et l’évaluation énergétique prendra en moyenne 3 heures.

De quoi se compose un infiltromètre ?

L’infiltromètre se compose d’un ventilateur projetant l’air extérieur vers l’intérieur. On retrouve également une toile de nylon étanche qui est déposée sur la porte d’entrée. On utilise un cadre de porte ajustable pour maintenir la toile. Il y a aussi un manomètre qui permet de mesurer le débit d’air. Les données obtenues vont être converties à travers une méthode de calcul mathématique. Et c’est ainsi qu’on obtient le débit de fuite.

La préparation du test d’étanchéité à l’air

Avant de mettre en place tous les équipements nécessaires au test d’infiltrometrie nice, il va falloir bien préparer la maison. Toutes les ouvertures doivent être fermées telles que les portes et les fenêtres ainsi que les trappes de ventilation. Les accès au vide sanitaire, au garage et au grenier sont aussi à clôturer. Le système de chauffage ou de climatisation doit être arrêté. On peut laisser ouvertes toutes les portes intérieures, sauf celles qui mènent dans les toilettes.

Comment détecter les fuites ?

Une fois que les matériels d’infiltrométrie sont bien installés, les spécialistes peuvent commencer à rechercher les fuites. Ils ont la possibilité d’employer une poire à fumée pour que les fuites soient visibles. En effet, les fuites sont facilement détectables lorsque la fumée se déplace. Parfois, ils utilisent un anémomètre à hélice ou à fil chaud. Mais l’outil le plus efficace est sans doute le thermographe. Il permet d’obtenir une vision d’ensemble des éventuelles infiltrations.

Les endroits les plus sensibles aux infiltrations d’air

Lors d’une construction immobilière, certains endroits sont plus susceptibles aux infiltrations d’air que d’autres.

Les défauts au niveau de la menuiserie peuvent entraîner beaucoup de fuites d’air, surtout les liaisons mur/plancher ou mur/dalle et les seuils de porte. Les défauts de jonction entre un plancher et une façade sont aussi sujets aux infiltrations.

Le test de la blower door ou le test à la porte soufflante permet d’identifier rapidement les faiblesses de l’étanchéité à l’air. Pour le réaliser, il faut se fier à un professionnel reconnu par le ministre de la Construction et de l’habitation. Il saura identifier les points faibles du projet et en proposer les solutions. Il donnera les meilleurs conseils pour aider le propriétaire à obtenir un label RT 2012.

04 92 02 97 05